Menu

Les différents types d’attaques en cybercriminalité

18 janvier 2018 0 Comment


La cybercriminalité est tout ce qui concerne les attaques et les actions malveillantes perpétrées par des malintentionnés, sur le net. Il existe plusieurs types de crime qu’il est possible d’effectuer dans ce cas, dont voici la liste.

Le wardriving, le smurf et le DDos

Le wardriving est la première attaque qu’on peut subir sur le réseau internet et ses équipements. Il s’agit pour le malintentionné, d’effectuer le balayage des hotspots en roulant en voiture. Il fera également le balayage des accès wifi en utilisant un ordinateur portable. L’objectif de ces actions est de capter les réseaux existants et d’y pénétrer afin de pirater le système. Ensuite, il y a le smurf. L’objectif principal de ce piratage est de réaliser des dénis de service. En d’autres termes, le smurf va bloquer un service sur internet en utilisant une adresse broadcast. Ce dernier va alors, envoyer un dossier aux cibles et infecté tous les ordinateurs connectés à un réseau. Les ordinateurs, en se connectant au dossier, vont tous répondre automatiquement et se surchargeront pour finir par bloquer un service. Enfin concernant l’attaque DDos, c’est un système qui s’apparente au smurf. Toutefois, ici, les attaques proviennent de différents points et ciblent un seul point. Le résultat sera plus percutant.

Le phishing et le man in the middle

Le phishing ou hameçonnage est une technique de plus en plus fréquente sur le net. Le phishing permet à une personne malintentionnée de demander des informations et des données confidentielles à sa cible, en utilisant un site de renom ou un logiciel reconnu. Concernant le man in the middle, il s’agit d’une technique qui permet de voler des informations en se plaçant au milieu d’un réseau connectant deux personnes en relation. Le malintentionné du milieu va alors capter toutes les données et éclipsera petit à petit l’un des interlocuteurs pour finir par le remplacer totalement. Cela, sans que l’interlocuteur soit en connaissance de sa présence. Enfin, en plus des attaques sur le net, on peut aussi avoir toutes sortes de failles web qui peuvent permettre les attaques des cybercriminels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *